Vins de l'appellation Costières de Nîmes

Le Costières-de-Nîmes est un vin français qui peut se présenter en rouge, en rosé et en blanc. Pour son exotisme, le Costières-de-Nîmes rouge est conseillé pour l’appui des viandes rouges, du gibier ou des fromages de caractère. Il est à savourer à une température de 16 à 18 °C et se garde entre 3 et 8 ans. Les vins rosés... Lire la suite

Tous nos vins de l'appellation Costières de Nîmes

  • Costières de Nîmes
Réinitialiser les filtres
38 vins trouvés
38 vins trouvés

Le Costières-de-Nîmes est un vin français qui peut se présenter en rouge, en rosé et en blanc. Pour son exotisme, le Costières-de-Nîmes rouge est conseillé pour l’appui des viandes rouges, du gibier ou des fromages de caractère. Il est à savourer à une température de 16 à 18 °C et se garde entre 3 et 8 ans.
Les vins rosés se soulèvent bien avec de la charcuterie, des poissons et de la cuisine chinoise. Les vins blancs s'accordent bien avec des poissons et peuvent être servis en apéritif, mais surtout avec un pélardon. Les blancs et les rosés se gardent 1 à 2 ans et se servent entre 10 et 12 degrés.
Les cépages constitutifs des vins blancs sont le bourboulenc, la clairette, legrenache, le macabeu, la marsanne, la roussanne, le vermentino (ou rolle) et le viognier à 10 % de la composition au maximum. Au moins deux cépages sont obligatoires pour faire ces vins blancs, mais aussi des vins rosés dans la proportion maximale de 10 % avec les cépages accessoires. Les vins rouges de Costières-de-Nîmes sont produits à partir du Carignan (40 % au maximum), du Grenache (25 % au minimum), du Mourvèdre et du Syrah ensemble ou séparément, à 20 % au minimum. Sur une superficie de production de 4 500hectares pour cette appellation, on classe 55 % de rouges, 35 % de rosés et les 10 % restant pour les blancs. Les producteurs de l'appellation costières-de-Nîmes se répartissent dans 24 communes, en Aubord, Beaucaire, Beauvoisin, Bellegarde, Bernis, Bezouce, Bouillargues, Le Cailar, Caissargues, Garons, Générac, Jonquières-Saint-Vincent, Lédenon, Manduel, Meynes, Milhaud, Nîmes, Redessan, Rodilhan, Saint-Gilles, Sernhac, Uchaud, Vauvert et en Vestric-et-Candiac. Les deux saisons en hiver et en été sont sèches, puis l’automne et le printemps formant les saisons de pluie qui sont parfois abondantes et brutales, décrivent le régime climatique de ce terroir. Le vignoble étant dans la Vallée du Rhône, le mistral y prendplace toute l’année, ce qui est un avantage pour le traitement des vignes. Le plateau des Costières se délimite par Nîmes au sud et àcôté de la Camargue. Il s'étend sur une longueur de 40 kilomètres environ, entre les communes de Beaucaire et de Vauvert. Son altitude moyenne est déchiffrée entre 80 et 100 mètres; avec le puech de Dardaillon à Générac comme point culminant, à 144 mètres d’altitude.

Ces vins n’ont été reconnus qu’en 1986. Son appellation, en cette époque était le « costières-du-gard » avant de se changer en « costières-de-nîmes » en 1989.
Le décret datant du 7 octobre 2011 fait référence à l'AOC "Costières de Nîmes".

Utilisation des Cookies

Le site de vente PlugwinePro utilise des cookies pour optimiser votre expérience de navigation sur notre site et pour vous proposer des offres personnalisées en fonction de vos intérêts. En continuant votre visite sur notre site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. > En savoir plus